Quelles sont les différentes maladies dentaires ?

Toutes les années, de plus en plus de personnes consultent les spécialistes dentaires à cause des diverses infections et maladies. Elles sont causées par une mauvaise alimentation, la consommation de l’alcool, la prise de tabac ou tout simplement le manque d’hygiène de la dentition. Ce sont les facteurs majeures des maladies dentaires et il faut faire attention pour qu’elles ne s’aggravent pas. Voici les maladies les plus courantes traitées par les spécialistes en dentition.

maladies dentaires

Les caries dentaires

C’est une maladie dentaire qui est provoquée par la dissolution progressive du revêtement des dents et qui touche également l’intérieur de ces dernières. Cette dissolution est causée par les bactéries et les résidus qui restent sur la surface des dents Une fois qu’elle atteint l’intérieur, le patient ressent une rage de dents. Pour traiter cette maladie, le dentiste fait un examen des dents infectées. L’intensité de la douleur dépend de la profondeur de la carie. Lorsque le patient consomme des aliments chauds ou froids, il ressent une douleur sur les zones touchées par les caries. Si la profondeur est encore moyenne, il est possible de traiter les dents mais dans l’autre cas, il faut penser à les enlever.

La pulpite

C’est une inflammation de la pulpe dentaire. Il s’agit de la partie interne des dents où se trouve les vaisseaux sanguins et les fibres. Elle est souvent causée par les caries graves mais dans certains cas, elle est due aux traumatismes. Si elle n’est pas encore grave et que le patient suit des traitements, il est possible de sauver les dents. Dans le cas où l’inflammation est trop douloureuse, cela peut provoquer la nécrose de la pulpe. C’est une infection dentaire qui a les mêmes caractéristiques qu’un abcès car il y a des pus dans la racine des dents infectées. Si cette maladie n’est pas bien traitée, elle risque d’atteindre toute la mâchoire et même le cerveau.

La malocclusion

C’est une un problème dû au non-alignement des dents. Il faut savoir que la partie supérieure se positionne toujours plus avant que celle inférieure. C’est grâce à cet écartement qu’il est plus facile de mastiquer des aliments durs comme la viande. Si l’occlusion de vos dents est en parfaite état, vous pourrez avoir la force masticatoire adéquate. Elle est environ à 70 kg sur les molaires, pourtant, pendant que vous dormez, la crispation des mâchoires a une force de 115 kg. De ce fait, si elle n’est pas suffisamment départagée, les dents ne sont pas utilisées pour sa vraie raison d’être et quelques parties risquent de s’endommager. Les endommagements peuvent se présenter sous forme de fracture et cela provoque des dents desserrées. Pour éviter d’atteindre cette maladie, il est conseillé d’éviter autant que possible de sucer le pouce, ce qui fait pousser la langue contre les dents.

Il existe bien d’autres maladies dentaires mais celles citées dans cet article sont les plus communes. Il faut savoir que peu importe le type de maladie et sa gravité, si elle n’est pas traitée à temps, la situation peut s’aggraver. Il vaut alors mieux aller vers les dentistes spécialisés.